Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Aux Mésanges

Aux Mésanges

Chambres d'hôtes à quelques kilomètres de Dijon

Publié le par Aux Mésanges
Publié dans : #Les trois rivières
L'Ouche (Oscara en latin) est une belle rivière riante et non navigable d'une longueur de 95,4 kilomètres dont le cours est entièrement situé en Côte d'Or et qui fait partie du bassin du Rhône. Elle prend sa source près du hameau de l'Ermitage, au pied des collines du bois de l'Ocre (Alt. 400m) et du bois de Pommeret (Alt. 456m). Elle arrose le pays d'Ouche, se jette à Dijon dans le lac Kir après avoir partagé un temps sa vallée avec le canal de Bourgogne. Elle traverse ensuite la capitale des Duc de Bourgogne où son cours a été quasiment entièrement canalisé et rectifié.
En quittant Dijon, l'Ouche arrose Longvic, prend une franche orientation vers le sud et se jette 40 kilomètres plus loin dans la Saône, près
de Saint-Jean-de-Losne. Son débit moyen est modeste, mais cette rivière peut être sujette à des crues aussi puissantes que subites. Une des plus spectaculaires eut lieu à la fin septembre 1965 où un très violent orage et les abondantes précipitations qui s'en suivirent provoquèrent le débordement du lac Kir. Au contraire, son débit peut être très modeste pendant les étés et fut même réduit à un simple filet d'eau au cours de l'épisode de la canicule d'août 2003.

Voir les commentaires

Publié le par Aux Mésanges
Publié dans : #Les trois rivières


Les noms que nous avons donnés à nos chambres d'hôtes - l'Ouche, la Tille et la Norges - ne sont pas seulement le nom des trois rivières qui traversent la Plaine de Genlis, mais ce sont également les noms portés par les trois statues en pierre, de 2,50 mètres et de 5 tonnes chacune, qui sont érigées au cœur du principal rond-point de Genlis.
La première des trois statues fait face à la route de Dijon. Cette femme tient dans ses mains dix joncs (Dijon) et a un nymphéa à ses pieds.
La deuxième, en arrivant de Longchamp, représente une femme dans un vase; un clin d'oeil à la faïencerie.
Enfin, la troisième, visible depuis la route d'Auxonne, matérialise une femme avec dans ses bras un méandre de la Saône.
Ce rond-point sur lequel est placé le triptique statutaire du sculpteur local Gérald DELOGE (alias Bol), a pour autre caractéristique d'être le dernier embranchement routier avant d'arriver "Aux Mésanges". 
Trois femmes, trois statues, trois rivières, ces noms s'imposaient pour nos chambres d'hôtes...

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>