Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Aux Mésanges

Aux Mésanges

Chambres d'hôtes à quelques kilomètres de Dijon

Publié le par Aux Mésanges
Publié dans : #Les trois rivières

Elle est issue de plusieurs ruisseaux qui prennent leur source sur le plateau de Langres en Côte-d'Or et en Haute-Marne et confluent en amont de Marey-sur-Tille.  L'appellation de Tille reste une énigme et trois versions majeures en ressortent. La Tille désignerait celui qui prend sa source à Salives en Côte-d'Or. Il y a également la Tille de Bussières, celle de Villemoron, de Villemivry et le Ruisseau des Tilles. La particularité de la Tille réside dans le fait que certains villages portent son nom, (Is-sur-Tille, Bressey-sur-Tille et Magny-sur-Tille) mais ne les arrose cependant pas. Elle se jette dans la Saône en rive droite, aux Maillys, dans notre département.
Cette particularité toponymique s'expliquerait par la nature du mot tille, nom commun désignant jadis un cours d'eau dans le langage local. Un seul des cours d'eau a par la suite conservé la dénomination, qui s'est donc muée en nom propre.
 
Les Tilles doivent peut-être leur nom à l'abondant réseau de leurs petits cours d'eau aux rives peuplées de tilleuls.
Le débit moyen interannuel de la Tille à Champdôtre, localité toute proche du confluent, est de 11,1 m³ par seconde pour une surface de bassin de 1 100 km².
La rivière présente des fluctuations saisonnières de débit assez importantes allant de 23,5 m³ en hiver jusqu'à 1,98 m³ en moyenne au mois d'août.

Commenter cet article